Dystopian Podcast Assignment

By: Erik and Elisabeth

Intro –

Elisabeth – What would you do if you learned your every thought, action, and whim was being influenced by an outside source?

Erik – Well, this is exactly what is happening with propaganda today, and most of the time we don’t even realize it.

Elisabeth – Social media has become a standard part of our daily lives, but along with all the good come some downsides.

Erik –More and more people aren’t thinking for themselves because they take what they see online as the complete truth.

Elisabeth – That becomes a problem when it starts to strip us of our individuality and independent thought, and as a result, freedom of speech becomes less and less common.

Erik – But not to worry, we’re here to help!

Elisabeth – I’m Elisabeth,

Erik – And I’m Erik

Elisabeth – And this is Utopia Debunked, Where our goal is to discover, declutter and debunk. In today’s episode, we’ll be talking a little bit more about this problem and what you can do to help combat it. We’ll start out by discussing propaganda and how it’s affected people’s thoughts throughout history

Erik – Then we’ll discuss how social media is being used today as a platform for propaganda to be spread by almost anyone

Elisabeth – And later, we’ll delve deeper into what exactly is the problem surrounding social media and its use in controlling citizens, and what you can do about it.

Segment 1 –

Elisabeth – so a lot of the time nowadays we see that when we’re on whatever social media platform, whether it’s Instagram, snapchat, Facebook or anything else, we are presented with a lot of information

Erik – It can be news, people’s opinions, trends, or an infinite number of other things but one thing is certain: propaganda is everywhere.

Elisabeth – That is so true! And one of the most common places we see propaganda is in politics.

Erik – That’s right, and, one of the first things we tend to think about when we hear the word “propaganda” is world war two, more specifically how it was used by Hitler and the Nazi party. They used propaganda in order to keep people in line, and to encourage people to help a cause that a lot of people did not want to stand behind.

Elisabeth – Of course! Throughout the war both sides used propaganda through posters, cartoons, schools, and more to promote their side, and get the citizens more on board with the war. One example of propaganda the United States used to encourage men to enlist was the “we want you” poster with Uncle Sam pointing through the poster. This was used almost as a guilt trip tactic to “encourage” men to enlist by telling them if they really loved their country and if they were real men, that they would enlist.

Erik – Even the posters telling everyone to do their part by donating scrap metal to create ammunition for the soldiers were a form of propaganda, telling citizens that everyone needed to do their part in the war.

Elisabeth – Pilots would even fly over towns of their enemies, and instead of dropping bombs, they would drop pamphlets of propaganda supporting their country.

Erik – Right, and even though there were plenty of citizens in Germany, the United states and other countries that didn’t agree with the tactics of the war or the things that were going on, the government’s propaganda made certain that any naysayers were silenced, and they’re opinions not heard.

Elisabeth – Now, propaganda has always been there, however, its face has changed throughout the years. Although it started as simple posters it soon evolved into pamphlets, newspaper ads, and even mail. Then when the internet was made, it slowly evolved into advertisements online. Even politicians today use forms of propaganda to boost their campagnes.

Erik – Exactly, Just like Hitler used propaganda to keep people in line and to target people with scare tactics and telling them that his way was the way, many world leaders use similar propaganda and tactics, albeit less extreme, in order to stay in control. This can take the form of things such as attack ads on the radio, online, or on tv. Politicians use attack ads as a form of propaganda to convince the people that their way and their plan is the best. Even if it is taking a different form this is still propaganda. One specific example that we can think of that is a more recognizable form of modern propaganda is BREXIT

Elisabeth – While BREXIT was an ongoing affair it was common for people who got a vote but didn’t necessarily know the economy very well but who also wanted to be informed to go to economists to get informed. Economists who were for BREXIT would project good numbers for the future, whereas economists that were against BREXIT would project low numbers when these people came to them. By promoting their own agenda and goal of BREXIT going through or not, this can be recognised and considered as a form of propaganda.This strategic disinformation was not only used by economists during brexit but even opposing sides to try and spread false information about the other side via social media.

Erik – What is interesting about this is that because of advancements in technology, creating propaganda and influencing others has never been easier, even for people outside the government such as propaganda driven by corporations or consumerism?

Elisabeth – Right, so, this is where social media propaganda comes into play and although it can be hard to recognize, it is one of the most common ways we see propaganda spread today.

Segment 2 –

Erik – Teens today are bombarded with more information than ever before via social media and online, and it can be challenging to separate what’s true from what isn’t.

Elisabeth – You know Erik, last time i looked at my screen hours on my phone, I had spent an average of 7 hours a day online! That’s longer than the school day!

Erik – Looking at what your friend posted yesterday, the latest tiktok trend, news, and more. It creates an impression on us all, and affects the way we think and see the world.

Elisabeth – This provides the perfect opportunity for companies, governments, or even people to influence the way we think while we’re none the wiser.

Erik – Elisabeth, I spend hours everyday on social media, but I don’t feel like my ideas are being changed by others? How would propaganda be used through social media to influence what I think?

Elisabeth – Well, there are many ways you can be influenced through social media. One example is targeted ads.

Erik – That’s when you’re shown ads based off of what brands know you like, right?

Elisabeth – Pretty much, yes! Advertising and propaganda are different, but can be used together to influence your opinions, political views and even what you buy.

Erik – Advertisements can use my desires to make something seem more appealing to me, but propaganda is used by those advertisers to influence what I actually see as “desirable”.

Elisabeth – Exactly, so it’s like a loop. You are influenced to see certain things, people, experiences, feelings, or any multitude of other things as desirable. Then, once what you like is tracked, you’re shown ads which feed into that desire. Making you want to purchase something.

Erik – That’s crazy! But I still have a question, how are companies able to influence what I like in the first place?

Elisabeth – That’s where propaganda works together with social media. Companies or other people with influence use your emotions to make you like or dislike something to their benefit. They can do this through ads,

Erik – Wait, ads that make you like other ads?

Elisabeth – Yeah, but also through public relations, sponsorship by well known people and much more.

Erik – So things like seeing people you look up to using a certain product or doing a certain activity can change how you think of that product or activity?!

Elisabeth – Yep. Propaganda in advertising can also look like testimonials, using fear, seeing people like you thinking a certain way, or much more.

Erik – Interesting. And all this must relate to what you watch online too.

Elisabeth – How so?

Erik – Well, everybody today is in their own “media bubble”. Like targeted ads, social media algorithms keep track of what topics you like more than others and slowly show you more and more things you will probably find interesting.

Elisabeth – But isn’t that a good thing? It makes social media so much more enjoyable when I get to watch videos that I’m actually interested in. Like how everyone sees different things on tiktok. It shows me marvel videos, which I love, but not all my friends would like them as much. And you get to watch all your travel videos, but I don’t want to see them.

Erik – That’s a good point, it can be fun to see videos and posts that you’re interested in. That’s why social media is liked by so many people. But you have to be careful. It’s innocent when you’re watching a cat video, but companies and organizations can use it for their own good. that’s part of how targeted ads know what you like.

Elisabeth – Exactly. And it gets worse. More and more people are using social media as their main news source, and if you’re only ever shown ideas you already agree with, it becomes hard to change your mind.

Erik – If you’re only shown one side of the story all the time of course you’ll think its true!

Elisabeth – And eventually you just take the information for granted and no longer think for yourself. If you don’t see different opinions how are you supposed to figure out what you really think?

Erik – That’s like when a particular subject becomes trendy and then everybody is posting about it. Even if it’s something worth sharing, it feels like you’re not able to have a different opinion and if you do then it’s wrong. Sometimes I don’t even know what to think!

Elisabeth – Well this is a huge problem! What can we do to help stop it? Or at least to make it less effective against us?

Erik – That’s a great question, answers coming up after the break!

Segment 3 –

Elisabeth – Now that we know what the problem is we need to work on a solution.

Erik – One big thing we can do is learn how to recognise propaganda in our everyday lives.

Elisabeth – We can do this by making sure we stay inquisitive about the world around us, and always questioning the information we are given.

Erik – Don’t assume the first thing you see is the truth. If you see an ad, or information about a political leader, or news about something that is going on in the world on instagram or another platform, always be sure to double and triple check that information before taking it as the truth. By doing this you are ensuring that your thought is your own and not being controlled by the people around you.

Elisabeth – Take the recent presidential election in the United States for example. There were many rumors circulating social media about both candidates, and many people would take what they were seeing as the complete truth without bothering to look into the context. However, this could be avoided by using the method we previously mentioned and by making sure you do your research before simply going along with the majority.

Erik – And finally, it is important to be open to opinions different from your own, and try not to judge people for their opinions as long as they don’t harm people. No opinion is really wrong.

Outro –

Elisabeth – Wow that was quite the episode, we sure did cover a lot.

Erik – Right but the important things to remember is that propaganda has been here for a very long time. I is constantly evolving and it is not going anywhere

Elisabeth – This is why by learning to recognize it we can in turn do something about it to ensure that we continue to learn and think for ourselves and that individuality and differences in actions and opinions are promoted instead of being contained by the majority.

Erik – Exactly! This has been Utopia debunked and we hope to catch you next time when we continue to…

Elisabeth – discover, declutter and debunk.

 

 

 

Works Cited:

“Banks’ ‘Project Fear’ Brexit forecasts were commercially driven ‘propaganda’, economists say.” Telegraph Online, 6 Sept. 2019. Gale In Context: Canada, link.gale.com/apps/doc/A598562909/CIC?u=43riss&sid=CIC&xid=c5e4bc2a. Accessed 12 Mar. 2021.

“Fakebook and Twibber: why we lie on social media; A new survey claims a third of us would lie on social media ‘to appear cool’ or because of peer pressure.” Telegraph Online, 13 May 2013. Gale In Context: Canada, link.gale.com/apps/doc/A329588569/CIC?u=43sbo&sid=CIC&xid=d5280515. Accessed 12 Mar. 2021.

Ingram, David. “More Governments than Ever Are Using Social Media to Push Propaganda, Report Says.” NBCNews.com, NBCUniversal News Group, 5 Nov. 2019, www.nbcnews.com/tech/tech-news/more-governments-ever-are-using-social-media-push-propaganda-report-n1076301.

“Tag: Brexit.” Political Propaganda Social Media, 29 Nov. 2019, publish.illinois.edu/political-propaganda-and-social-media/tag/brexit/.

Cultures Comparées Réflexion 2020

Des huit cultures étudiées, laquelle est votre préférée ? Expliquez, par sujet (7 sujets), les éléments qui vous ont attiré

            En classe on a appris à propos de huit cultures uniques et complexes et ça m’a pris beaucoup de temps pour choisir un seul préféré. Il y a des aspects de tous les cultures dont je trouve intrigant, la mythologie et philosophies Grecques, la renaissance en Italie, comment l’Allemagne reconnaisse son passé mais avance quand même, l’esprit des françaises, les politiques Russes (et Tchaïkovski!), le Bouddhisme et mouvement Independence d’Inde, les philosophies Chinoises et plus. J’ai une admiration et appréciation de tous les cultures dont on a appris mais, pour moi, le Japon démarque un peu de la foule.  Le contraste saisissant entre leur vie traditionnelle et moderne et la manière dont ils coexistent est fascinant.

 

L’histoire japonaise est intéressant et riche. La première période enregistrée au Japon est le période Jômon qui est datée à approximativement 10,500-300 av. J.C. Même à cette époque c’était une civilisation admirable et avancé avec des arts et bijoux complexes. Un aspect de leur histoire dont je trouve particulièrement fascinant est les Shoguns et Samurais. Commencent au 12ème siècle jusqu’en 1868, le Japon était contrôlé par des Shoguns. Les étaient des dictatures militaires qui contrôlaient le pays, même si le Japon était officiellement régné par l’Empereur. L’Empereur lui-même a nommé qui est devenu Shogun! Les Samurai étaient des guerriers qui travaillaient pour les dynamos qui étaient des seigneurs féodaux sous le Shogun. Je trouve intéressant comment les Samurai sont connu pour leur code d’honneur (le Bushido), le respect, discipline et moralité mais au même temps ils étaient des guerriers qui aidaient une dictature militaire garder pouvoir. Durant cette époque, plusieurs Samurai ont adapté des croyances du Bouddhisme Zen.

 

La complexité de la culture Japonaise est évidente dans ses arts vibrants. Un aspect de la mentalité envers les arts que j’ai beaucoup apprécié sont des esthétiques japonaises. Ils sont beaucoup plus compliqués que des « esthétiques » ici en Amérique du nord et peuvent représenter des qualités visuels/artistiques aussi que des idées, émotions ou sentiments profonds. J’ai choisi les esthétiques comme un de mes « cinq faits » pour le tableau du Japon et en fin, sans réaliser, j’ai passé des heures en lisant et apprendre. Quelques-uns sont assez évidents comme le Myabi qui est (très simplement) l’esthétique de la perfection, tandis qu’il y a des autres comme le Yugen qui sont énormément complexes et subtiles.  J’ai aussi beaucoup aimé le style des peintres japonaises, surtout Hokusai. Tous les formes d’art japonaises me donnent un sentiment de calme. Finalement, je trouvais l’ikebana très intéressant. Je l’aime car de tout l’art dont on a appris, l’ikebana est unique. C’est beau dans une façon subtile et simple.

 

J’apprécie la philosophie Japonaises car en générale je préfère les philosophies plutôt paisibles et le Bouddhisme Zen représente cela. Ils mettent une emphase sur l’introspection et l’expression des idées du Bouddha dans la vie quotidienne. Le concept de la méditation, une méthode centrale à la Bouddhisme Zen, est intéressant. Je crois qu’un peu plus de temps pour se calmer et penser des sujets profonds est important et peut nous aider avec la stresse de la vie quotidienne. L’aspect du Bouddhisme Zen dont j’aime le mieux est que ce n’est seulement centré sur le soi. Si plus de personnes pensaient dans une façon centrée sur aider les autres, on aurait un monde beaucoup plus paisible.

 

Les gouvernements historiques du Japon sont intéressant, mais j’aime aussi leur gouvernement moderne. J’aime apprendre à propos des monarchies car je trouve qu’ils ont souvent une culture très riche. Les Empereurs et dynasties Japonaises ne m’a pas déçu. Surtout, je trouve leur monarchie constitutionnelle et comment il a commencé fascinant. Comme ici en Canada, le Japon est une monarchie constitutionnelle. Ils ont un Empereur avec peu de pouvoir et un gouvernement centrale qui contrôle le pays. Cependant, les raisons pour lesquelles sont différents dans nos pays. Après le deuxième guerre mondiale, l’Empereur Japonaise a fait un échange avec les alliés. Il n’était pas juré comme criminel de guerre, et monarchie japonaise a dénoncé son divinité pour un nouveau gouvernement.

 

Les Japonaises ont découvert plusieurs inventions… intéressants, surtout après la deuxième guerre mondiale. Aujourd’hui il est un des pays le plus avancé technologiquement du monde! Parmi les nouilles instantes, le Playstation, le Karaoké et l’imprimante 3D, je trouve l’invention des trains à grande vitesse très impressionnant.  L’entière pays du Japon est connecté par un réseau de transportation efficace et abordable. Les trains entre les villes majeures arrivent tous les 20 minutes et sont toujours en temps. C’est un grand accomplissement pour les japonaises, et le monde, qui a aussi aidé le développement des systèmes de trains en Europe et autours du monde.

 

Le Japon est un pays rempli de fêtes, festivals et célébrations uniques. Parmi mes préférés est le Hanami. De la fin de mars jusqu’en mai les sakura (cerisiers) fleurissent. C’est une tradition en Japon d’admirer les fleurs et ça incorpore les esthétiques dont j’ai parlé en avant. Il y a des fêtes et piqueniques sous les arbres et c’est un temps pour être avec famille. Les célébrations de nuit incluent les lanternes de papier qui sont accrochés parmi les arbres pour donner encore une autre perspective de la beauté des fleurs.  Je ne vais l’expliqué, mais le Chanoyu est un autre élément de la culture japonaise dont je trouve intéressant. C’est une cérémonie de thé compliqué qui peut durer des heures!

 

L’aspect finale de la culture japonaise dont je vais parler est la religion. Honnêtement, avant ce cours, je n’ai pas même su que le Shintoïsme était un mot, sans même parler d’une religion! 70% de la population japonaise identifie comme Shintoïste, ce qui est un nombre impressionnant pour n’importe quelle religion. Je trouve aussi intéressant que 69% de la population identifie comme Bouddhiste. Ça veut dire qu’il y a un grand montent de la population qui sont Shintoïstes aussi que Bouddhistes. Les Shintoïstes croient dans les esprits nommés Kamis qui peuvent vous aider dans la vie s’ils sont respectés. Pour cette raison, il y a approximativement 80,000 sanctuaires Shintoïstes autours du pays et encore plus dans les maisons privées.

 

Le Japon est un pays avec une culture riche et intéressant. Je trouve incroyable le contraste entre leur culture traditionnel et moderne et j’ai beaucoup de respect pour ce qu’ils ont pu faire dès la deuxième guerre mondiale. J’ai une appréciation pour leurs traditions, philosophies et religions paisibles et leur histoire complexe.

 

 

Est-ce que l’information, les expériences et les idées explorés dans ce cours a enrichi ton vocabulaire français ?

Toute au long de ce cours on a parlé des sujets dont je n’ai pas étudié en classe au passé et par conséquent, dont je n’ai pas encore appris en français. Dans les cours tel que Cultures Comparées, où on parle d’une variété de sujets, j’aime que j’apprends non seulement la classe mais aussi un peu plus de la langue. Normalement on apprend seulement les mots utilisé dans la vie quotidienne, mais dans ce cours on utilise des mots pour tous aspects d’une culture. J’ai appris plusieurs nouveaux mots et phrases incluent : chasseurs-cueilleurs, rizières, métallurgiques, variole, Shogun, Miyabi, anéantie, fouilles archéologiques et BEAUCOUP plus.

 

Avec qui as-tu partagé l’information et les idées acquis dans ce cours ? Dans quels contextes ?

Ma famille, particulièrement mon père, adore l’histoire, donc j’ai eu plusieurs opportunités pour parler avec lui au sujet de ce qu’on a appris en classe. On a pu discuter les différentes idéologies philosophiques telles que le Nihilisme (qui est unanimement pas aimer), le Bouddhisme et le montagne de philosophies Grecques. J’ai trouvé intéressant les différences et similarités entre les religions des pays et j’ai même appris à propos d’une culture dont je ne savais rien : le Shintoïsme. Ma famille a même regardé quelques des films ensembles après que je leur ai parlé de comment je les ai aimés. Ma mère a beaucoup aimé les différents formes d’art traditionnels des cultures, et on a passé du temps en parlant des opéras, les peintures et plus.

 

Est-ce que ce cours vous a aidé à mieux comprendre le concept « culture » ?

Après avoir pris le cours de Cultures Comparées, j’ai une meilleure compréhension de ce que le mot “culture” veut dire. Généralement, on pense seulement à certains aspects spécifiques quand on parle d’une culture, mais en vérité ils sont très compliqués. Oui, une culture inclut leur nourriture, fêtes, langue et vêtements traditionnels, mais ça inclut aussi tellement plus. Il y a plusieurs choses sous la surface dont on doit aussi penser. Les valeurs des peuples, la géographie, leurs habitudes quotidiennes, le gouvernement et beaucoup plus est aussi important dans la formation d’un pays/peuple et sa culture. Dans ma vie je veux vraiment explorer et voir en personne tous ces aspects d’une culture étranger, car je les trouve très intéressants. Maintenant je sais qu’une culture est beaucoup plus compliqué que je savais en avant, mais il y a beaucoup plus à apprendre.

 

Est-ce que ce cours a stimulé vos passions ou votre curiosité ?

N’importe quel de mes amis vous diraient que j’ai une curiosité et passion (presqu’une obsession) avec voyager, les langues, et explorer des différentes cultures. C’est une grande raison pour laquelle J’ai choisi (et puis beaucoup aimé) ce cours comme un de mes électives cette année. J’ai déjà passé sept mois en Espagne et j’ai l’intention d’aller à un autre pays pendant l’université pour avoir l’expérience de vivre et étudier dans une autre culture, et ce cours a stimulé cette passion d’apprendre à propos des différents peuples et façons de vivre autour du monde. C’est difficile pour moi de trouver un seul aspect du cours que j’ai aimé plus que les autres, car tous les aspects dont on a appris font partie de la culture complète et apprendre à mieux comprendre tous les subtilités des cultures sont ce que j’ai trouvé amusant/intéressant. Je suis horrible avec l’art, mais apprendre les différences et complexités de la renaissance, le théâtre Noh, les arts martiaux. L’impressionnisme et tout le reste était incroyable! J’adore la musique et les jours ou on écoutait la musique (particulièrement traditionnel/classique) était marquant. De plus la musique que M. Ursu joue pendant qu’on travail est toujours très intéressant. Les gouvernements, histoires, inventions, religions… ils sont tous des parties importantes et j’ai beaucoup aimé qu’on a appris à propos de tout.

 

Est-ce que ce cours a contribué (ou pas) à l’amélioration de votre tolérance culturelle ?

Le cours de Cultures Comparées a certainement contribué à l’amélioration de ma tolérance culturelle. J’aime penser qu’avant d’assister à ce cours j’avais l’esprit ouvert et que j’étais très tolérante et accueillante à tout le monde, peu importe de leur histoire culturelle. Cependant, même si j’avais déjà du respect pour eux, j’ai encore appris beaucoup. La connaissance est ce qui améliore véritablement la tolérance des autres (cultures, religions…) et c’est toujours possible de dire ou faire quelque chose offensant si vous ne comprenez pas complètement de ce que vous parlez. Maintenant que je comprends mieux certains aspects des autres cultures, inévitablement j’ai un meilleur appréciation et tolérance pour eux.

 

Comment ce cours t’a aidé à clarifier ta propre identité, à mieux te comprendre ?

            Au cours de ma vie j’étais très dessus que ma famille n’est pas plus « culturelle ». J’avais des amis qui parlaient une deuxième langue à la maison, avaient des grands parents qui venaient d’autres parts ou qui visitaient leur « vrais » pays chaque été. Simplement dit, j’étais jalouse. Je voulais tout cette diversité culturelle, je voulais des traditions et des langues, je voulais me plaindre à propos de comment mes parents me forçaient de traduire pour eux. Mais je n’ai pas ça, et c’est d’accord. Sur le côté de mon père ma famille vient originalement d’Allemagne et la famille de ma mère vient d’Hongrie et du Serbie, mais soit ils n’en parlent pas, ou ils sont immigrés dès il y a trop de générations pour en souvenir. Avec l’aide du cours Cultures Comparées, je comprends que ce n’est pas uniquement des choses évidents qui forment mon identité culturelle, il y a des choses qui font partie de ma vie quotidienne aussi. La façon dont je pense, comment on célèbre Noel et d’autres petites choses font aussi partie de mon Identité.